Station de ski luxe - Hôtel Mont-Blanc Megève
Presse

Cuisine et Vins

15 février 2017
pâtisseries Megève Salon de thé le Goerges

MEGÈVE LA "DOLCE VITA" MONTAGNARDE

Découvrir Megève en avion est un enchantement. Tutoyer le mont Blanc, s'émerveiller devant les reflets bleutés qui éclairent ses flancs. effleurer du bout des ailes la face nord des Grandes Jorasses et des séracs de la mer de Glace. À trois mille mètres d'altitude, on se prend pour un oiseau ou l'un de ces tout premiers alpinistes venus en découdre avec le massif. Grissant ! Puis lentement l'avion redescend vers les chalets blottis entre épicéas et sapins. 
 
 
Rêve de visionnaires
 
Cent ans bientôt que al station s'est ouverte ay tourisme sous l'impulsion de la très visionnaire baronne Noémie de Rothschild, qui rêvait de créer un Saint-Moritz français. "On sortait de la Première Guerre mondiale, et elle en avait assez de croiser en Suisse des Allemands, coupe de champagne à la main", rappelle Édouard Apertet, guide du patrimoine. Megève ne cesse alors d'innover : premiers éclairages électriques, premier hôtel de luxe, perché sur le mont d'Arbois, et, en 1936, première médaille française de ski alpin remportée par Émile Allais, enfants du pays. Le tournoi international de polo sur neige et le hockey sur glace viendront plus tard. "L'autre figure qu'il ne faut pas oublier, c'est le curé Ambroise Martin", souligne Édouard Apartet. "En 1880 déjà, on faisait le voyage des quatre coins de France pour s'incliner devant le calvaire qu'il avait fait construire". Inscrits à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques, ses quatorze chapelles et oratoires s'égrènent dans le paysage comme un chapelet. Attirant les touristes d'un jour comme de' toujours.
 
 
Jazz et délices
 
Turcs, Russes, Indiens, Suisses et Français... Familles et happy few du monde entier plébiscitent aujourd'hui la douceur de vivre mégevanne. Dix-huit heures, des élégantes en visions clairs prennent place dans l'un des attelages stationnés sur la Grand Place. Quelques rues plus loin, un air de jazz monte. C'est l'heure bénie de l'après ski. À chaque (sompteux) hôtel ses codes, design et gourmands. Atmosphère cosy et délicieux tea time au Georges, le salon du mythique Mont-Blanc. Trophées de chasse et rondins de bois au bar du Lodge Park, où l'on vient siroter un vin de Savoie ou un pauillac en grignotant foie gras et gambas. 
 
 
Voir le salon de thé
Hôtel Mont-Blanc boutique hôtel
Demander à être rappelé

Besoin d'aide pour réserver ?
Contactez-nous au +33 4 50 21 06 84 ou demandez à être rappelé :

Votre demande concerne :
Vos coordonnées :
Quand souhaitez-vous être contacté ?

Votre message a bien été envoyé !

Conformément à la loi "Informatique et Libertés", vous disposez d'un droit d'accès et de rectification aux données vos concernant, et d'opposition à leur traitement. En savoir plus ici

Contactez-nous

Contactez-nous au +33 4 50 21 06 84

Service à contacter :
Votre demande

Votre message a bien été envoyé !

Conformément à la loi "Informatique et Libertés", vous disposez d'un droit d'accès et de rectification aux données vos concernant, et d'opposition à leur traitement. En savoir plus ici

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies ou autres traceurs pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des messages ciblés, et à des fins statistiques.