48 Heures à Megève

Idéalement situé sur la place du clocher, en plein cœur de Megève, l’Hôtel Mont-Blanc dessine un décor élégant, à la fois extravagant et feutré.

48-heures-hotel-mont-blanc

Un Week-End à l'Hôtel Mont-Blanc

10h00

Je profite avec un sentiment de privilège de ma suite au décor arty des plus raffinés. Par la fenêtre, je regarde la neige tomber et recouvrir les écailles de cuivre étamé du clocher ainsi que l’immense sapin, merveilleusement orné comme chaque année.

11h00

Je pars flâner dans les charmantes ruelles pavées de Megève, le long du vieux pont ou au hasard des placettes, et me perdre dans ses élégantes boutiques et pop-up stores branchés.

megeve-hotel-mont-blanc
salon-de-thé-megeve

13h00

Je rentre, ravie de me blottir dans une bergère moelleuse, devant le grand feu de cheminée, avec un beau livre tout juste acheté. Puis je passe à côté pour déjeuner au Relais. Dans une atmosphère chaleureuse et reposante de bois blond patiné, je me délecte d’un croque montagnard et d’une crème brûlée à tomber.

15h00

Je file au spa Pure Altitude. Une douceur presque polaire m’enveloppe instantanément comme ses murs blancs parés de fourrure. Je me décide pour le soin Beauté Glacée, soin anti-âge Lift 4810, enclin d’œil au sommet du Mont Blanc, qui combine massage liftant du visage et gommage et enveloppement du corps... Je décroche.

17h00

Je retrouve avec bonheur les salons ouatés de l’hôtel et les miens prêts pour l’après-ski. Il est temps de goûter les pâtisseries maison qui font la réputation des lieux : mont blanc assorti d’un chocolat chaud grand cru pour les uns, éclair au café, tartelette citron et thé signature pour les autres.

19h00

Je sirote un champagne millésimé, un Dom Ruinart 2009,au comptoir du Bar Les Enfants Terribles. Les salons où se mélangent pièces d’artistes et vintage sont toujours aussi animés qu’en journée. Dehors, les calèches continuent de défiler et les flocons de danser.

20h30

Ce soir, je décide de succomber à ce plat que j’avais dès midi repéré: une joue de bœuf braisée 8 heures à la mondeuse d’Arbin avec sa polenta crémeuse. Sachant qu’après m’attendent un tour du Mont Blanc et de ses fromages et le buffet des desserts, simplement irrésistible.